La Plus Petite Cinémathèque de la Belgique


#1

Hello everybody,

Thought i would share this little side project i’m working on this summer. It’s about the importance to have access to cinema and putting in common my large DVD collection so it isn’t taking space but being actively used for the community.

It would be cool to have your opinions about this. Thanks :slight_smile:
Here is the website and the french introduction text can be found here:

Ce projet est une collaboration entre le collectif Quartier Invisible et l’espace temporaire l’Uzinne. La Plus Petite Cinémathèque de Belgique se veut être un espace reproductible, circulaire et coopérative autour du cinéma.

Le but: un cinéma clandestin

C’était au temps ou Bruxelles Brussellait, c’était au temps du cinéma muet (et au temps des cinémas de quartier) Depuis lors on a perdu plus de 250 cinéma de quartier. Même si nous pouvons être heureux de notre choix de salles (avec récemment le Palace qui a ouvert ces portes). Le cinéma reste une expérience qui dois être reproduit dans chaque quartier, à chaque échelle.

Car le cinéma c’est surtout un rituel, celui de prendre le temps de se mettre dans une salle obscure et se projeter dans un univers. Être seul mais en groupe et partager en simultané une vision d’une ou plusieurs personnes. C’est un moment exceptionnel qui n’est pas imitable dans son salon.

C’est pour ça que nous lançons cette plus petite cinémathèque de Belgique dans le quartier de la petite seine. Derrière les projections ce trouvera une analyse du minimum nécessaire pour créer un cinéma de quartier, et un système économique pour pouvoir le reproduire dans d’autres espace. Auparavant je me suis déjà amusé à créer des cinémas de jardin et un cinéma mobile. Cette fois si c’est l’expérience cinémathèque que j’essaye de cerner

Ce cinéma ‘clandestin’ servira de vidéothèque en même temps. Quel cinéphile ne se rappelle pas de la perle qui était l’Excellence, vidéothèque fermé depuis 2010. Le marché du DVD en a vue de plus belle, ce que je propose ici est de faire revivre la culture de l’objet, mais dans un cadre collectif.

L’outil : une vidéothèque mise en commun et une économie distribuée et circulaire

Pour cette raison je mets toute ma collection de DVD et Blu-Ray (prèt de 1200 titres) en commun, car je me suis rendu compte que ils ne font que ramasser poussière à la maison et que le mettre à disposition du publique donnerais une vie plus utile à l’objet qui est le DVD.

L’optimalisation des ressources est un des grands défis pour une économie durable. Donc pourquoi pas l’analyser à une plus petite échelle en regardant de bons films. Les revenues générées par le projet seront remise à disposition des utilisateurs et intervenants du projet. De cette manière une transparence donnera l’occasion de tester le modèle fairshare : une partie égale au projet (pour investir dans le matériel), à la logistique (pour l’entretien de la salle et le service) et au utilisateur (qu’ils pourront réinvestir dans la bibliothèque ou autres partie du projet)

La méthode : une coopération ouverte

“avoir par défaut une attitude d’ouverture largement acceptée dans le groupe et une bienveillance envers le partage et la réutilisation. C’est ce que j’appelle le paradigme de coopération ouverte” (Ricaud 2013 a).

“engendre un saut conceptuel d’une attitude “simple” de Do-It-Yoursel, à un “Be-In-It-Together” (Morinin, 2015, p. 12)

Ces deux phrase reprennent fortement la philosophie de gouvernance qui va se mettre en place dans ce projet. Le cadre est fixé, maintenant il est temps d’ouvrir la boite à jeux pour que les gens l’utilisent. C’est de cette manière que nous allons pouvoir créer une ville inclusive en introduisant les codes du open source dans des endroits qui n’en font pas utilisation.

La Plus Petite Cinémathèque de Belgique ouvrira ces portes le 7 Juin 2018. La première séance serra … et les dix places sont à partir de maintenant disponible sur le site. Vous voulez ajouter votre pierre à l’édifice ou suivre de plus prèt le projet : inscrivez-vous à la newsletter


#2

Great idea. Let me get home from this trip and see how I can help.


#3

Great ُEffort @yannick . I am also interested in cinema in my country and I am responsible for a free cinema club in upper Egypt


#4

What form does your screenings have? Is it in a theater, cultural house, private place?


#5

Screening of a movie followed by a feedback from the club coordinator in relation to cinematic aspects and short historical background the movie and Open discussion with the audience in relation to the movie. Movies are either selected by the audience or the club coordinator. Selection of movies is not limited to Hollywood production. It is extended to Iranian, French, Egyptian and other movies. we have a private place but we also organize events in various places in the villages. Especially there are no cinemas in my city.

you can watch this video about an event in cultural House

https://www.youtube.com/watch?v=hFSqM3tqkO0


#6

Just discovered this thread. Look great @yannick. Hope your first screening goes well.
I will be looking through this in more detail this week and will let you know a little more about my background and ideas around cinema after that.


#7

This is wonderful… So you don’t need distribution rights to screen for this small numbers of people?

I’ll make sure to make it to the next one!!


#8

@yannick! Have you seen this?! So cool… I dont know who’s behind it but my hopes are high. Keeping an eye on more movie screening projects in Bxl !!