Des Hommes et de notre civilisation

Toute civilisation est portée par un Homme et le promeut. Un « Homme » est un modèle de l’humain. Un modèle est formé par des qualités (compétences intellectuelles, pragmatiques, physiques, morales) qui définiraient l’Homme que nous voulons être ou qui serait bien pour notre civilisation, et par l’exclusion de défauts (intellectuels, pragmatiques, physiques, moraux) dont l’existence nuirait à cet Homme. Pour exclure ces défauts, pour renforcer les qualités ou les rendre utilisables, chaque civilisation met en place une pédagogie plus ou moins complexe.

Les travaux des anthropologues comme Georges Dumézil, Claude Lévi-Strauss, des sociologues, des historiens, éclairent cette notion d’« Homme ».

Il a existé différents modèles d’Homme et nos civilisations actuelles sont bâties sur des Hommes particuliers et des pédagogies particulières. A l’intérieur des différentes civilisations nous trouvons différents modèles d’Homme pour exercer des fonctions particulières. Georges Dumézil décrivait la civilisation indo-européenne comme caractérisée par trois fonctions, celle du roi-prêtre, celle du guerrier et celle du producteur-reproducteur. Ces trois fonctions étant assurées par des humains. C’est pourquoi nous pouvons dire qu’il existait un « Homme roi-prêtre » différent d’un « Homme guerrier », différents d’un « Homme producteur-reproducteur ». Ces trois modèles nécessitaient des qualités propres, en excluaient d’autres. Pour sélectionner ces qualités, les développer et exclure celles qui ne convenaient pas, des pédagogies étaient nécessaires. Ces trois « Hommes » réunis, articulés les uns aux autres forment l’ « Homme indo-européen ».

La réussite de ces différents Hommes se manifeste dans leur capacité à générer une civilisation. Nous dirons ici qu’une civilisation est ce qui permet à un ensemble d’humain d’exister, de tirer partie de ressources, d’en créer de nouvelles, de générer des connaissances et de les diffuser à tous les membres de la communauté. Une civilisation est caractérisée par ses institutions et ses diverses productions sociales. C’est pourquoi nous pouvons parler de civilisation musulmane, chrétienne, judaïque, romaine, grecque, indo-européenne, dans la partie dite Occidentale du monde. Le raisonnement est valide pour les autres parties du monde. Tout Homme est lié à une Nature ou à un Réel qui est décrit de différentes manières, par des mythes, des connaissances de type scientifique. Ces descriptions sont lisibles car elles s’appuient sur des arguments, des preuves que l’on peut faire partager à la communauté.

Toutes les périodes de changement sont caractérisées par la mise en avant de nouveaux modèles d’humains, de nouveaux Hommes et par le renforcement des modèles anciens. Tout le monde se demande quel est le meilleur Homme pour les temps à venir. Et tout le monde veut participer à sa définition, veut y mettre des qualités importantes et faire disparaître des comportements, des façons de faire jugées détestables.

Au moment où l’Europe se forme, nous pouvons choisir une façon de faire qui mettra tous ces modèles en compétition, luttant les uns contre les autres de façon la plupart du temps violente, pour être le seul Homme possible et éliminer les autres. Nous pouvons aussi décider que ces définitions, ces bagarres, ces guerres, ne concernent que des personnes autorisées, les philosophes, les gens de science, les religieux, les politiques, mais pas tout le monde.

Mais nous pouvons décider que ces façons de faire ne sont pas civilisées car elles ignorent un acquis solide de nos sciences et qui vaut le coup d’être transmis dans le monde à venir. Aucun humain n’est capable actuellement de décrire complètement le Réel à partir d’un seul modèle. De même aucun humain n’est capable actuellement de décrire complètement l’humain à partir d’un seul modèle.

Par contre nous arrivons à décrire assez complètement le Réel en articulant différents modèles entre eux, chacun des modèles étant composé de connaissances certaines que nous avons sur le Réel et aussi d’hypothèses. Nous devons arriver à décrire l’humain de même, de façon assez complète, en articulant différents « Hommes » entre eux, chaque Homme étant composés de connaissances certaines et d’hypothèses qui justifient les qualités que nous voulons lui donner et les défauts que nous voulons faire disparaître.

Bien sûr mon affirmation impose déjà un modèle, un Homme pour l’avenir conçut, construit par l’articulation de différents modèles d’Homme. Et je refuse un modèle d’Homme unique car de toute façon il nous conduirait vers l’établissement d’une tyrannie.

Il me semble que ça vaut le coup de tenter mon pari.

Nous serons civilisés si nous pouvons concevoir différents Hommes et les articuler entre eux pour décrire au mieux l’humanité. Alors chaque humain pourra choisir d’être l’un de ces Hommes, ou plusieurs en cherchant comment les articuler en lui. Et chaque Homme incarné pourra s’articuler dans l’espace social à d’autres Hommes incarnés. Nous construirons alors une civilisation pouvant faire vivre de manière incarnée toutes les connaissances que nous avons sur l’humain et celles à venir, et probablement toutes les connaissances que nous avons sur le Réel et celles à venir. Tout cela sans que les humains s’opposent les uns aux autres en se détruisant, en détruisant leurs connaissances et leurs productions au nom de la suprématie d’un Homme.

Je vous propose pour réaliser ce pari de faire comme si nous menions un jeu. Tout jeu est structuré par un « comment faire » et un « comment ne pas faire ». Dans mon jeu, « comment en faire » implique d’apporter des connaissances existantes et variées pour justifier le modèle. La coopération est la meilleure voie pour convoquer ses connaissances et ceux qui les portent.

Le jeu :

  • Décrivez ce que pourrait faire votre Homme et ce qu’il ne peut pas faire,
  • Justifiez votre description par des exemples d’expérience,
  • Justifiez votre description par des modèles neuro-cognitifs et physiques
  • Décrivez la pédagogie nécessaire pour développer les compétences de cet Homme ou pour éliminer les défauts de l’humain qui va l’incarner,
  • Montrez comment cet Homme peut vivre en transformant des ressources pour faire des produits, des entreprises, des institutions,
  • Vous ne devez pas faire de coups de théâtre : les qualités que vous avez définies, les défauts que vous avez voulu éliminer doivent être suffisants pour que vive votre Homme.
Un de ces Hommes, l'"Homme lumineux"

Voici le transcript d’un travail sur un Homme à partir de l’expérience du Kundalini. Avant de lire le transcript je vous conseille de lire ces pages Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Kundalinî_yoga  http://en.wikipedia.org/wiki/Kundalini  http://en.wikipedia.org/wiki/Pandit_Gopi_Krishna

Il me semble que ce voulait Gopi Krishna peut se jouer dans le jeu philosophique que je propose. Voici un exemple:

Chat on Kundalini Human Model

I noticed that Alberto Cottica wrote recently, in an Edgeryders status by John F Moore regarding the New Year, about the “unutilized part of intelligence” (see this link: http://t.co/cOTo5ma):

“In times of crisis and dwindling finances, the unutilized part of our intelligence is pretty much the only fresh resource we can throw at our global problems!” Yesterday, at a chat of my #CaféPhilosophique or transnational #BarPhilosophique, there was a discussion between @Lyne_Robichaud @LeaVinci and myself, about models of Human beings.

Here is the transcript of this chat. It can serve as a conversation starter, lead to the creation of knowledge, encourage us to define a model, which may be useful for future applications.

@FilippiMichel ― Quel est ton modèle d’humain Lyne? quel est le modèle d’humain pour LeaVinci? De quel Homme avez-vous l’espoir? | What is your model of Human, Lyne? What is the model Human for LeaVinci? What Mankind do you hope for? (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/154987633162977281)

@Lyne_Robichaud ― Répondre en 140 caractères difficile! Mon modèle: Humain branché sur conscience collective dans Ère de la Sagesse | Answer in 140 characters is rather difficult! My model: Human connected to collective consciousness in an Age of Wisdom. (https://twitter.com/#!/Lyne_Robichaud/status/154989073184993280)

@FilippiMichel ―Sacré exercice! Conscience collective =? Gaia et Ère de la Sagesse? | Complicated exercise! Collective consciousness =? Gaia and Age of Wisdom? (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/154989840054759424)

@FilippiMichel ― L’énergétique chinoise est-elle une voie pour construire ton Homme? | Is the Chinese energy a way to build your Human model? (https://twitter.com/#!/FilippiMichel/status/154991196563980288)

@Lyne_Robichaud ― Un état physique de conscience; énergie dormantepeut être éveillée, au bas de la colonne vertébrale (os Sacrum). | A physical state of consciousness, dormant energy can be awakened, located at the bottom of the spine (sacrum bone).

@FilippiMichel ― Ah, je commence à voir. Là où peut se situer la peur à la place de la force? Acuponcture. | Ah, I begin to see. Where may lie the fear instead of force? Acupuncture. (https://twitter.com/#!/FilippiMichel/status/154990164903608320)

@FilippiMichel ― Voilà les modèles d’Homme permettent de chercher puis expérimenter ce reste qui demeure à explorer ;-)) | These models allow Man to seek and experience what still remains to explore. (https://twitter.com/#!/FilippiMichel/status/154974147968114688)

@Lyne_Robichaud ― Le short cut que j’ai déniché est tellement simple! Une compréhension de l’Unité déclenche un état d’éveil.

@Lyne_Robichaud ― Pas eu besoin de rien d’autre que la réalisation que tout est interconnecté. Le silence, marcher quotidiennement. | No need for anything other than the realization that everything is interconnected (Oneness). Silence, walking daily. (https://twitter.com/#!/Lyne_Robichaud/status/154993759413743616)

@FilippiMichel#Unité. Est-ce que cela peut intéresser ce praticien du #Tout qu’est Vincent Mignerot @synestheorie ? | #Oneness. Can this be of interest to the practitioner Vincent Mignerot @synestheorie ? (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/154993800215920640)

@FilippiMichel ― Chacun nous faisons l’expérience d’un type d’Humanité. Pour le transmettre aux autres, il faut en faire un modèle. | Everyone experiences a type of Humanity. To transmit it to others, a model must be defined. (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/154995088940998656)

@FilippiMichel ― Donc il faut donc le construire, décrire ce qu’il permet d’être, faire, explorer, percevoir comme vrai et faux. | Therefore it is necessary to build it, describe what can be, do, explore, perceive it as true and false. (https://twitter.com/#!/FilippiMichel/status/154997237963956224)

@Lyne_Robichaud ― J’ai fouillé bibliothèques. Le modèle n’est pas défini. C.C. Jung a initié travaux en 1932 (Les énergies de l’âme). | I searched information in libraries. This model is not yet defined. C.C. Jung initiated work in this area in 1932 (The energies of the soul). (https://twitter.com/#!/Lyne_Robichaud/status/154996660991311872)

@Lyne_Robichaud ― Ensuite en 1967, Autobiographie d’un éveil, par Gopi Krisna. Ce modèle (ou information à ce sujet) est ‘aussi peu connu que le contenu d’une lettre cachetée’! | Then in 1967, Autobiography of an awakening, by Gopi Krishna. This model (or information on this) is "as little known as the contents of a sealed letter '! (https://twitter.com/#!/Lyne_Robichaud/status/154997554466131968)

@FilippiMichel ― Jung et Gopi Krisna manquent d’applications en dehors de la psychothérapie et de la méditation. | Gopi Krishna and Jung lack of applications outside of psychotherapy and meditation. (https://twitter.com/#!/FilippiMichel/status/154997975444242432)

@Lyne_Robichaud ― Justement, les applications sont nombreuses, et ce modèle serait utile à présenter, dans contexte de changement. | Precisely, applications are numerous, and this model would be useful if it were presented, in the context of change. (https://twitter.com/#!/Lyne_Robichaud/status/155001780126748672)

@FilippiMichel ― Gopi Krishna theorized that the brain was in a state of organic evolution, and that the rising of Kundalini. 1/4 (https://twitter.com/#!/FilippiMichel/status/155001229595000832)

@FilippiMichel ― … Into the brain would open a normally silent chamber called brahma-randra in the yogic tradition. 2/4 (https://twitter.com/#!/FilippiMichel/status/155001336662982657)

@FilippiMichel ― … Krishna worked tirelessly to promote the scientific investigation of kundalini in the human frame … 3/4 (https://twitter.com/#!/FilippiMichel/status/155001503239782400)

@FilippiMichel ― … hypothesizing that this energy was leading humankind towards the goal of higher consciousness. 4/4 (https://twitter.com/#!/FilippiMichel/status/155001594054848513)

@FilippiMichel ― Eh oui! donc il faut construire le modèle, faire des liens avec les connaissances actuelles sur le cerveau … | Yes! Therefore, the model has to be built. It has to be connected with existing knowledge on the brain. (https://twitter.com/#!/FilippiMichel/status/155002065129705472)

@FilippiMichel ― … et dire comment avec ce modèle nous pouvons agir, construire une civilisation, vivre … ;-)) | … and explain how we can apply this model, build a civilization, live with it… (https://twitter.com/#!/FilippiMichel/status/155002246860513280)

@FilippiMichel ― Donc comment le corps peut être physiquement transformé? Par le yoga, une autre gymnastique, une pédagogie? | So how can the body be physically changed? Through yoga, another gym, a pedagogy?

@Lyne_Robichaud ― C’est corps entier. Body has to undergo a huge transformation to physically support higher states of consciousness. (https://twitter.com/#!/Lyne_Robichaud/status/155002609688784896)

@Lyne_Robichaud ― Pas seulement peut-être! Le corps est pointe de l’iceberg. Le reste demeure à explorer. Chacun a un potentiel dormant | Not just maybe! The body is the tip of the iceberg. This potential remains to be explored. Everyone has a dormant potential. (https://twitter.com/#!/Lyne_Robichaud/status/154963617362608128)

@Lyne_Robichaud ― Feu Kundalini transforme chaque cellule du corps. Né de l’utérus. RE-Naissance par énergie système reproducteur. | Kundalini fire transforms every cell of the body. Born of the womb. Rebirth by reproductive energy. (https://twitter.com/#!/Lyne_Robichaud/status/155004056371339264)

@FilippiMichel ― Tous les changements d’Homme, ont une pédagogie, une hygiène des corps … tu travailles bien, Lyne ;-)) | All changes of the Human have an education, hygiene and body … You work well, Lyne. (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/155003364621553665)

@Lyne_Robichaud ― Pédagogie… je ne sais que répondre. J’ignore pourquoi/comment l’énergie dormante se déclenche chez certains. | Teaching … I do not know what to say. I do not know why / how the energy dormant suddenly fires in some people and not in others. (https://twitter.com/#!/Lyne_Robichaud/status/155006888956788736)

@FilippiMichel ― OK, donc une hygiène “Kundalini” qui implique une pédagogie “Kundalini”. Cette pédgogie comment serait-elle? | OK, so hygiene “Kundalini” which implies a pedagogy “Kundalini”. This pedagogy, how would it be? (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/155004495028424704)

@LeaVinci ― Voila je suis là. Je suis complètement d’accord avec Lyne. | Here I am. I completely agree with Lyne. (http://twitter.com/LeaVinci/statuses/155004896838549504)

@LeaVinci ― Quand je parlais de part de notre corps inconnu, je me réferrais à l’énergie dans nous et dans l’Univers. | When I spoke about our unknown body, I referred to energy in us and in the Universe. (http://twitter.com/LeaVinci/statuses/155006072954949632)

@FilippiMichel ― Bien alors. Nous avons l’énergie (des modèles de physique peuvent apporter des arguments) … | Well then. We have the energy (physical models can provide arguments). (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/155006582206382080)

@FilippiMichel ― … la génétique montre aussi actuellement la possibilité de transformation lamarckienne càd l’influence … | Genetics also shows the possibility of Lamarckian transformation, ie the influence. (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/155006845323456513)

@FilippiMichel ― … du vécu sur le patrimoine génétique de manière directe et non par transformation aléatoire | The experiences of the gene directly and not by random transformation. (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/155007076777730051)

@FilippiMichel#Pédagogie peut s’inventer, d’ailleurs elle sert à ça à faire en sorte que le naturel de certains … | # Pedagogy can be invent, besides, it is its purpose to serve, so that the nature of some… (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/155007264938393600)

@FilippiMichel ― … devienne l’apprentissage commun de tous … et il ne s’agit pas d’apprendre le yoga kundalini c’est autre chose. | … becomes learning common all … and it is not to learn the kundalini yoga. It is something else. (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/155007999512031232)

@LeaVinci ― Selon Yoga, l’énergie de Kundalini et l’énergie de l’univers sont les mêmes. Voilà pourquoi tous est lié. | According to Yoga, Kundalini energy and the energy of the Universe are the same. That’s why everything is connected. (http://twitter.com/LeaVinci/statuses/155008455609036800)

@LeaVinci ― Yes, an higher conscioussness. We are on the edge of getting it. (http://twitter.com/LeaVinci/statuses/155009627791163392)

@Lyne_Robichaud ― Tant mieux si vous voyez cela comme du travail! Je cherche des réponses depuis 2 ans. Bonne soirée. | All the better if you see it as work! I have been looking for answers

over the past 2 years. Good evening. (https://twitter.com/#!/Lyne_Robichaud/status/155009763116199936)

@FilippiMichel ― Je vous remercie d’avoir participé avec moi à une séance de #CaféPhilosophique ou #BarPhilosophique transnational. (http://twitter.com/FilippiMichel/statuses/155012197305696256)

Qu’y a-t-il après G. Krisna?

Merveilleux rapport de mission! Tu t’es surpassé, Michel, pour rédiger l’introduction. Merci beaucoup.

J’attendais ce moment depuis longtemps. Je souhaitais ardemment trouver des gens avec qui discuter de ces questions, mais je ne savais pas où les trouver, ni même où les chercher. Vers la fin de l’été 2011, j’ai planté l’intention dans mon esprit. Et voilà… Dream come true! (C’est tout de même extraordinaire. J’en suis absolument ravie!)

Ce sera avec plaisir que je jouerai à ce jeu, qui est proposé dans cette mission. Car cela m’aidera certainement à calmer la tempête de questions qui s’abat dans ma tête depuis deux années.

Je pense que ce jeu pourrait aider plusieurs autres participants Edgeryders à définir l’Humain que nous voulons devenir.

Gopi Krisna, j’ai lu son livre avec attention, ‘Autobiographie d’un réveil’.

Ce livre est un témoignage d’un état physique de conscience, il documente fidèlement, étape après étape, ce qui est survenu à un individu. Cela se manifeste cependant sous des formes différentes chez les individus. Nous sommes tous différents les uns des autres, alors les expériences varient par conséquent elles aussi. J’ai trouvé que ce livre consiste en fait en une succession de questions. L’auteur a réussi avec brio à coucher sur papier l’ampleur des interrogations, et même des frayeurs, qui prennent d’assaut celles et ceux à qui cela arrive. Je l’ai feuilleté avidement, d’une page à l’autre, de chapitre en chapitre, en espérant y trouver les réponses que je cherchais. Mais j’avoue que je suis restée sur ma faim. Quelle déception.

Après Gopi Krisna, qu’y a-t-il d’autre comme référence?

???

Je pensais que depuis le temps que le livre de Gobi Krisna a été écrit, il y aurait de spectaculaires avancées scientifiques, qui viendraient corroborer son témoignage. Peut-être qu’elles existent. Quelles-sont elles? Qui sont les gens qui réfléchissent à cela? Où sont-ils? Je voudrais tellement rencontrer ces gens. Si je pouvais participer aux processus, j’aimerais être en mesure de m’impliquer. J’ignore encore sous quelle forme. Il est difficile d’ignorer ce désir, très puissant, de définir quel pourrait être mon rôle dans ce domaine, pour faire avancer les recherches et les réflexions. Encore une fois, je plante l’intention. Les moyens, le comment, le quand: cela viendra, en temps et lieu.

Ce qui est expliqué dans le livre de G. Krisna, c’est franchement merveilleux! Cependant, je ne souhaite pas un sort semblable à quiconque. En particulier, je ne voudrais pas terminer ma propre existence avec une montagne de questions non répondues qui me pendent au-dessus de la tête, comme une épée de Damoclès. Je voudrais comprendre, je voudrais être capable de l’expliquer à d’autres, je voudrais que d’autres en saississent le potentiel, et je voudrais surtout m’épanouir, et aider d’autres à faire de même. La faim de tout cela, cette faim est gigantesque, il n’y a pas de mots pour la décrire. J’entrevois qu’il pourrait y avoir des applications de cela dans des modèles de gouvernement ouvert: cela reste cependant à explorer. Mais tout d’abord, il faudrait mieux comprendre! La graine de l’intention est plantée…

L’Homme du Kundalini

Tu vois Lyne, une fois décrit positivement l’Homme lumineux, il convient de décrire ce que cet Homme refuse de certains états de l’humain. Je ne sais peut-être quelque chose comme “ne pas être intégré”, et, à chaque fois, pour éviter de la confusion, mettre en face une définition tirée par exemple du livre de Gobi Krishna.

Quant à ce que Gobi Krishna affirme, les qualités positives de l’Homme lumineux, faisons en la liste avec les définitions.

Maintenant, nous pouvons demander à nos réseaux, ou par le biais de twitter, si des gens ont des connaissances scientifiques à propos de chacune de ces qualités positives. Alors nous aurons un portrait efficace et nous saurons aussi ce qui nous manque comme connaissances pour lier notre expérience, l’expérience du Kundalini, aux connaissances certaines qu’a l’humanité sur le Réel.

Ensuite, à partir de ces qualités positives et celles que l’on refuse, nous pourrions nous demander si des “objets” comme des institutions, des entreprises, peuvent être structurées de manière analogue. Ou, nous demander comme ces “objets” peuvent être construits, être pilotés, être efficaces à partir des qualités positives de l’Homme lumineux.

Qu’en penses-tu Lyne. Tu pourrais demander l’aide de Deepak Chopra. Ou d’autres personnes d’Edgeryders qui seraient par exemple des physiciens ou des biologistes, des neurologues. ;-))

Exemple des X-Men

J’avoue être devant une grande page blanche, je me tiens perplexe. Je n’ai pas tellement réfléchi à comment tout cela pourrait s’emboîter. Je croyais jusqu’à maintenant qu’il y avait une myriade de gens qui se penchent sur ces questions, et qu’ils avaient révolutionné la science. Je croyais aussi que n’étant qu’une Lyne ordinaire, je ne serais pas appelée à contribuer. Force est de constater qu’il n’y a peut-être pas tant de récentes références révolutionnaires que cela, qui sont disponibles, et qu’il y aurait  peut-être lieu d’en créer quelques-unes. Mais surtout, il est probable que peu de travaux ont été effectués en lien avec les gouvernements (par exemple, comment les gouvernements pourraient gérer consciemment ces éléments, quels types de projets expérimentaux ils pourraient tenter de mettre sur pied).

Après la lecture du livre de Gobi Krishna, j’ai effectué quelques hâtives recherches. Je suis entrée en contact avec un professeur qui vit en Californie. Je lui ai demandé s’il connaissait des associations, s’il pouvait m’aider à identifier des gens dans mon pays. Les réponses n’étaient pas concluantes. J’ai effectué des recheches concernant Deepak Chopra. Il est clair qu’il est lui aussi dans un état physique de conscience, à un stade très avancé. Cependant, il en parle un peu, de façon peu compréhensive pour le commun des mortels (mon humble avis).

À un moment donné, je me suis un peu découragée, réalisant que G. Krishna n’avait pas réussi à trouver de guide et que les doutes l’avaient assailli pendant la majorité de son existence. Je me suis vu revivre la même histoire, et cette perspective m’a affolée. J’ai constaté que mes références habituelles effleuraient à peine le sujet et en parlaient en usant de paraboles. Tournant en rond, j’ai mis ces recherches de côté. Sauf que l’intention est demeurée vive dans mon esprit.

Lorsque le projet Edgeryders a pris naissance, j’ai pris mon courage à deux mains, et j’ai intégré cela à mon histoire. Ils voulaient des gens qui se tiennent ‘on the edge’? Alors, c’est une façon de l’être, me suis-je dit.

Voilà où j’en suis maintenant.

Un peu plus tôt aujourd’hui, j’ai eu une conversation avec Alberto Cottica, au sujet de ce rapport de mission.

Malheureusement, Alberto ne comprend pas vraiment ce qui se dit dans ce fil de discussion - cela dépasse largement ses capacités de compréhension du français. Puisqu’il est le gestionnaire principal du projet, je trouve cela problématique. Alors j’ai eu l’idée — un flash qui m’est passé par la tête — de lui expliquer par l’exemple des X-Men. Tout le monde connait ces films, avec Patrick Stewart jouant le rôle d’un professeur de mutants. Si on enlève les lames de métal qui sortent du bout des doigts et autres effets spéciaux plutôt spectaculaires, l’histoire a des points en commun avec la nôtre!

Je m’entrevois davantage dans le rôle de l’élève, parce que je suis plongée dans une expérience que je ne comprends pas moi-même. Cela doit exister, des écoles de Kundalini (yoga et autres disciplines). Sauf que ce n’est pas par ces voies, à mon avis, que des autorités gouvernementales s’intéressont à ces questions. Elles risqueraient de ne pas prendre les travaux au sérieux, de ne pas arriver à faire de lien entre la situation actuelle et les applications possibles de ces recherches.

Les exécutifs de Edgeryders, il faudrait vraiment s’assurer qu’ils comprennent le développement de cette discussion, et en saisissent toute la portée. Il y a des barrières de langues à franchir. Mais pas seulement cela. Une vulgarisation et simplification des idées sera nécessaire, notamment à l’étape du rapport final, pour transmettre des recommandations compréhensibles aux décideurs et gestionnaires gouvernementaux.

Tout comme un philosophe (Bernard Stiegler) a ouvert le bal des discussions d’une conférence sur l’open data (organisée par Microsoft France il y a un an), j’entrevois que les présentes discussions pourraient situer la mission Edgeryders dans son ensemble, et non pas s’appliquer qu’aux cas d’éveil.

Et qui sait? Cela pourrait conduire éventuellement à un projet expérimental, un peu dans le genre des X-Men. Pourquoi pas?!!!

I repeat here a discussion I had with Alberto Cottica (see this status http://edgeryders.ppa.coe.int/statuses/713).

For 2 years, I had a pressing need to understand my situation. I looked for references. Beyond 1967, there seems to be a void. A 1967 book, by Gopi Krishna, is a succession of questions - so many questions, few answers: for these things have been kept as secret as the contents of a sealed envelope.

As the distance between the earth and the moon, and between the earth and the sun was estimated by Aristarque de Samos, more than 2500 years ago, even before sciences made more accurate calculations, a contemporary experimental philosopher seeks to demonstrate that philosophy is nowadays useful, it is the Mother of sciences, and it can be as reliable as other sciences, when these sciences do not know how to go about studying the “vital energy”.

So far, we found Gabrielle (@leavinci). She lives in Italy. I would like to identify other people in this state of awakening, and ask them to join the group. Within the next few months, I am hoping that our research and discussions will lead us to many other cases, and possibly other scholars working on these issues.

I saw the image of the X-Men movies emerge in my head today — Patrick Stewart playing the role of a teacher of a special school for gifted mutants — to show you the parallel between this story and the present situation.

In the world of X-Men, genetic mutations have become commonplace, granting powers to a growing population. In X-Men, these qualities are revealed usually in adolescence, a critical time during which a mutant can sink into doubt and error or on the contrary may happen to master his/her talents and become an enlightened individual. (In the real, these qualities are revealed at any age, usually take decades to develop. However, there are signs throughout life.)

In order to help them through these difficult times, the Professor Charles Xavier created a special school, where he trains mutants to use their powers and to accept themselves. He also teaches them to live in harmony with ‘normal’ human beings. (Filippi’s role so far has been about exploration and  self-acceptance. He asks a lot of questions about teaching, “pédagogie”.)

The X-Men story tackles the problem of the relation between Man and its development, and the integration of differences. (Which is something similar to Edgeryders’s mission.) Professor Charles Xavier’s entourage believes in the advantage of the difference, and in benefits of mixing capabilities.

But in this story, the government seeks to exterminate mutants. I hope that this does not happen in the real…

The contribution of Filippi and the philosophers community can help Edgeryders participants in many ways, not just for the cases of awakening (ie the mutants).

En recherchant …

Du coup Lyne, je me suis à travailler un peu comme si je voulais construire l’Homme du Kundalini. Je me suis dit, puisque le Kundalini vient de l’Inde, est-ce que dans ce pays on construit ou on gère des entreprises en fonction des philosophies indiennes (je range le Kundalini dans la catégorie des philosophies pragmatiques)? Donc direction Internet et là j’ai rencontré un Canadien indien ou un Indien canadien Rajesh Kumar. Il parle de la manière de faire des affaires avec l’Inde et expose certains traits culturels http://www.international.gc.ca/cfsi-icse/cil-cai/magazine/v01n04/1-2-fra.asp

Il y a plein d’informations intéressantes. Leur lien avce le Kundalini, je ne sais pas. Mais je vois que des traits culturels qui pourraient être décrits ou apportés par des philosophies sont actifs et permettent de créer, gérer des ressources.

Puis j’ai rencontré Michel Hulin, philosophe, qui décrit en quoi le bouddhisme est moderne. Existe-t-il des entreprises conçues et pilotées à partir de l’Homme bouddhique http://www.lexpress.fr/informations/en-quoi-le-bouddhisme-est-il-moderne_618997.html  Puis j’ai vu que ce Monsieur Hulin était membre de cette fondation http://www.fondationostadelahi.fr/intervenants/michel-hulin/ Du Kundalini nous allons du côté de la Perse. Est-ce que les philosophies persanes peuvent jouer dans notre Jeu de l’Homme?

Proablement. Ce qu’il faut faire comprendre est que la plupart des philosophies ont tenté de comprendre ce qu’est l’humain et ont engendré des recommandations, des plans d’action, etc. Qu’est-ce que le marxisme si ce n’est d’abord une philosphie économique de laquelle des principes d’organisation, de construction d’entreprises, d’institutions, d’éducation, ont été tirés. Et cela d’une manière inédite mais aussi en atteignant des limites, celles à partir desquelles ces principes philosophiques ne fonctionnent pas ou sont même désastreux.

Mais ces limites, ces zones dans lesquelles des principes, des connaissances, sont inefficaces, existent pour n’importe quel domaine de connaissance.

Mais nous avons pris l’habitude de croire que l’Economie, les Entreprises, les humains, etc. devaient être compris et gérés à partir exclusivement de connaissances scientifiques réputées vraies parce que certianes. C’est oublier comme le faisait remarquer le philosophe Karl Popper, et avant lui Poincaré, que toute connaissance est valide jusqu’à ce que l’on prouve son invalidité ou la restriction de sa validité. Par exemple, la physique de Newton explique assez bien le comportement de notre système solaire mais n’est pas capable d’expliquer ni le comportement des électrons ni le comportement des objets de l’Univers.

Pour renforcer le débat, je joins des liens sur trois articles à l’origine des modèles d’entreprises et de management utilisés dans de nombreuses entreprises de part le monde. On verra qu’il y a un choix de connaissances pour construire un Homme et pour construire l’Entreprise qu’un tel Homme peut piloter. Si chacun veut se donner la peine, il constatera que ces modèles créés par des économistes sont liés à la philosophie/psychologie d’Erich Fromm et à une philosophie naturelle, de type anglo-saxon, le Self-healing. Deux de ces modèles ont été écrits par Jensen en collaboration avecMeckling, le troisième, concernant le leadership de l’Homme avec Werner Erhad.

Theory of the Firm

http://papers.ssrn.com/abstract=94043.

The Nature of Man

http://papers.ssrn.com/abstract=5471.

Integrity

http://ssrn.com/abstract=983401

Au passage vous remarquerez que The Nature of Man renvoie explicitement à d’autres textes philosophiques comme ceux de Hume, Hobbes, Aristote.

Manque de clarté à propos de ‘l’accès illimité’

Euh, excuse-moi, je n’ai pas vraiment répondu à ta question précédente sur les “objets” comme des institutions, des entreprises, qui peuvent être structurés de manière analogue. Je suis d’accord avec ce que tu as proposé.

La participante Edgeryders Nadia (la conceptrice de cette plate-forme) s’est intéressée à la neuroscience dernièrement. Elle est pas mal occupée, mais je lui glisse un mot à propos de cette discussion.

L’avant-dernier livre du Dr Deepak Chopra (un Indien), The Soul of Leadership (décembre 2010), intègre les aspects de l’âme et la spiritualité dans la gestion des entreprises. Les deux derniers chapitres de ce livre portent sur des exemples et des témoignages de chefs d’entreprises.  Chopra explique qu’un leader vraiment conscient, en contact avec son âme, agit en connection avec le flux du monde. Tel un kayakiste se doit de livre avec attention les eaux vives, il démontre que lorsqu’un chef d’entreprise apprend à développer ce à ce qui a trait à l’âme, il/elle contribue en permanence à alimenter sa créativité, tout en inspirant son équipe à faire de même.

Le Dalai Lama a écrit un excellent ouvrage sur la gestion des affaires: The Leader’s Way, The Art of Making the Right Decisions in our Careers, Our Companies, and the World at large (2009). Ce livre démontre qu’un nouveau type de leadership est nécessaire, où les chefs d’entreprise et de gouvernement seraient en mesure de lire les événements comme ils sont vraiment et comprendre les phénomènes de l’interdépendance, de l’impermanence et de l’interdépendance des individus, des entreprises, et du système économique mondial.

«Pour réussir en Inde, il faut être moitié moine, moitié guerrier.» (Silvio Napoli) Dans le lien que tu as indiqué (Faire des affaires en Inde), il est question de démarche “démarche plus douce, plus subtile”.

La communauté en ligne Leadfromwithin pilotée par la gourou du leadership Lolly Daskal, se penche chaque semaine sur une thématique de gestion des affaires avec une prise de conscience. Lolly se décrit comme un catalyseur, aidant les individus et les entreprises à examiner, évaluer et fouiller les détails mêmes de leurs propres processus qui leur permettent d’utiliser leurs propres histoires et expériences, et ainsi d’entrer dans un nouveau niveau de discipline intérieure et de développement du leadership des affaires.

Je ne suis pas certaine que ce qui a trait à la Kundalini ait fait son entrée dans la gestion des affaires et le management gouvernemental, même en Orient.

Plusieurs auteurs recommandent aux gestionnaires d’entreprise de prendre la décision de passer de l’obscurité à la lumière, en devenant un dirigeant animé par une vision qu’il est en mesure de réaliser.

La liste de conseils pratiques est longue, il est notamment question d’aptitudes pouvant servir à l’épanouissement du potentiel d’un chef d’entreprise, mais aucune de ces références ne mentionne l’existence de l’énergie Kundalini.

Par exemple, le Dr Deepak Chopra parle d’un “accès illimité” aux qualités les plus essentielles que puisse posséder un dirigeant: créativité, intelligence, capacité d’organisation et amour. Or, ces qualités se développement de façon illimitée, lorsqu’un individu réussi à déclencher l’énergie dormante Kundalini.

On ne peut pas dire qu’il s’agisse de fausse publicité, mais je trouve qu’il manque des informations fondamentales, qui ne sont pas dévoilées aux personnes qui souhaiteraient déveloper leur plein potentiel, en devenant des leaders éclairés. Puisque de plus en plus de gens vont entrer dans un processus d’éveil Kundalini, il serait bon de songer à les guider dans leurs expériences, parce que même si cet éveil plonge dans une béatitude merveilleuse, il y a beaucoup de symptômes physiques désagréables, parfois même extrêmement douloureux.

Lorsque Kundalini inonde les centres du cerveau, elle brise la fontanelle éthérique et cela peut entraîner de redoutables douleurs dans le cerveau. Taittirīya Upaniṣad parle de fracture du crâne. Il me semble que ces choses-là devraient être annoncées et expliquées aux gens. Sinon, quand ça nous arrive, on pense qu’on est en train de mourir, alors qu’en fait, on est en train d’être en expansion…

(Je dois y aller, là, c’est l’heure du bain et du dodo de fiston!)

Saut de conscience

We are not alone! We are not the only ones thinking, researching and working on this topic: new models of Man. This extends far beyond the sphere of philosophy.

Thanks to Michel Filippi’s talents of info surveillance and making connections between ideas and people, — he feeds me daily with links to read — I will gather here information that will help us continue our discussion, and fuel a process of knowledge creation.


Le premier lien que m’a fourni Michel Filippi m’a littéralement transportée de joie.

http://portail2012.wordpress.com/2011/05/27/2012-il-va-y-avoir-un-saut-de-conscience-quasiment-de-letat-dhomme-a-celui-de-surhomme/

Dieter Broers

«2012, IL VA Y AVOIR UN SAUT DE CONSCIENCE, QUASIMENT DE L'ÉTAT D'HOMME À CELUI DE SURHOMME»

Cette thèse du biophysicien Dr Dieter Broers arrive devant nos yeux juste au bon moment. C'est au-delà de mes espérances! Merci Michel!

Une sorte de rayon de synchronisation serait dirigé (en provenance du centre de notre voie lactée) vers notre terre permettant un réalignement de notre humanité.’

Nous n’aurons certainement pas de plus grosses têtes ou un corps différent. Selon mes réflexions, il va y avoir un saut de conscience, quasiment de l’état d’homme à celui de surhomme.’

Pour moi il s’agit d’un acte de la « grâce divine ». Je reste convaincu que deux choses vont se produire concernant notre cœur et notre esprit. Une extension du niveau mental va se produire par l’ouverture du cœur.

Dieter Ernst Broers, né en 1951, a fait des recherches depuis sa formation scientifique dans la recherche fondamentale en bio-physique. Depuis 1981, il travaille avec des champs électromagnétiques (non thermiques) de faibles intensités et s’intéresse à leurs effets sur les systèmes biologiques, ce qui a conduit à un nouveau procédé thérapeutique.

En raison de ses découvertes médicales, il a été accepté comme membre au sein de l’ICSC, Comité International pour le Développement Scientifique. Depuis 1992, il participe à la direction de l’Académie Internationale de Biophysique (IAB) de l’ICSD dont le président d’honneur est Prof. M. Calvin/USA (prix Nobel) et avec Prof. J. Deisenhofer/Allemagne (prix Nobel) et Prof. A.R. Gopal-Ayengar/Inde et Président Prof. E. Gornik/Autriche (München et Innsbruck), Prof. A.M. Kuzin/Russie (membre de l’Académie Russe des Sciences) et Prof. P. Slonimsky/France (membre de l’Académie des Sciences).

Monsieur Broers a contribué de manière essentielle au développement de l’ICSD. En raison de son incitation et de son engagement particuliers, une section de l’ICSD et une section sur les “champs électromagnétiques en biomédecine” ont été créées à l’IAB de Berlin, et des contacts politiques ont été initiés au niveau de ministères. Monsieur Broers participe activement à un projet de recherche sur les effets médicaux de rayonnements ionisants et non ionisants.

La théorie de Dieter Broers, non seulement explique pourquoi et comment plusieurs individus - des gens ordinaires - entrent actuellement dans un état physique de conscience, mais il y a lieu d’espérer qu’une proportion considérable de la population mondiale effectue dans un avenir rapproché un bon prodigieux d’éveil. (Réf)

Appliquée à un contexte de gouvernement ouvert, je considère que cette théorie est très séduisante, étant donné que nous nous battons avec la réelle problématique de verrouillage des dirigeants politiques, qui constitue un frein majeur au développement du gouvernement ouvert à travers le monde. Avec la théorie de Broers, il y aurait lieu d’espérer qu’un grand nombre d’humains basculent soudainement, en raison d’un phénomène naturel (électromagnétique solaire), dans un état de conscience plus élevé. Il est probable qu’il y aurait, parmi ce nombre de gens plus éveillés, des dirigeants et des gestionnaires gouvernementaux.

Il est impossible de forcer une personne à changer contre son gré. Faire reconnaître à un dirigeant qu’il devrait penser autrement, on peut difficilement imaginer que des citoyens arrivent à faire ceci, qu’ils arrivent à transformer spontanément des centaines de milliers de dirigeants.

Mais s’il survenait un phénomène naturel, en 2012, et pas dans 20 ans, s’il arrivait quelque chose d’important dans les mois qui viennent, qui ait pour effet physique de transmuter les consciences, à la fois celles des citoyens et des dirigeants, ce serait, avons-le… assez extraordinaire!

Si je n’avais pas moi-même fait l’expérience du Kundalini, c’est-à-dire de l’éveil de la conscience par une transformation physique, qui se traduit par l’augmentation de la fréquence vibratoire du corps, j’aurais pu être tentée de considérer la théorie Broers avec quelque hésitation. Je me dis que si c’est arrivé à moi ―je n’ai rien d’un surhomme voyez-vous ―, du moins, c’est que j’ai cru jusqu’à maintenant… (!), alors cela peut certainement se produire chez tant d’autres.

Je vous invite à lire cette interview de Dieter Broers, cela vaut la peine de prendre 15 minutes pour lire très attentivement l’article. http://portail2012.wordpress.com/2011/05/27/2012-il-va-y-avoir-un-saut-de-conscience-quasiment-de-letat-dhomme-a-celui-de-surhomme/

Humain, enquête philosophique

Une autre référence pointée par Michel Filippi, «Humain – Une enquête philosophique sur ces révolutions qui changent nos vies», par Roger-Pol Droit et Monique Atlan, paru le 18 janvier 2012 chez Flammarion. http://www.amazon.fr/Humain-enqu%C3%AAte-philosophique-r%C3%A9volutions-changent/dp/2081249081

Comment penser ces mutations scientifiques associées à la révolution numérique, à la mondialisation, à l’écologie triomphante, à notre responsabilité planétaire? Sommes-nous face à une prospective caricaturale ou à une étape nouvelle dans l’histoire de l’humanité?

«Ces nouvelles technologies perturbent notre représentation habituelle de l’humain, elles en brouillent les contours, en déplacent les lignes. On ne peut plus s’en tenir à la même définition de l’homme qu’autrefois dès lors qu’on peut, par exemple, évoquer sa fusion possible avec la machine. Toute la difficulté tient au fait que les contours de l’humain s’estompent au moment même où nous avons le plus besoin d’en avoir une idée claire, car c’est seulement à partir d’une telle idée qu’il est possible de dire oui ou non à telle ou telle réalisation nouvelle ». (Ref. «L’Homme dépassé par la science?»)

«On désire une espèce nouvelle car la nôtre est insupportable»

Par Jean-Michel Besnier, professeur en philosophie des technologies

La plupart le disent; après Auschwitz et Hiroshima, on ne peut pas vouloir que l’avenir ait encore le visage de l’homme. Donc, tout ce qu’on peut essayer de faire, c’est de mettre en place les conditions de l’avènement d’une nouvelle espèce. Qu’on appelle ce posthumain le «successeur» ou que l’on nomme cela la «Singularité», c’est bien la même idée : la conscience a élu domicile dans le corps, mais le moment approche où elle va pouvoir changer d’esquif, de support, se débarrasser du corps. Tout tourne autour de l’idée de dématérialisation : la communication est l’occasion d’une dématérialisation et donc, croit-on, d’une spiritualisation. Je crois que l’idéologie posthumaniste provient plus du sentiment d’impuissance, de la dépression. […] Cette fatigue d’être soi, cette honte d’être humain me paraissent l’élément le plus intéressant. Elle explique pourquoi, aujourd’hui, plus on déteste l’homme, plus on aime les machines, pourquoi on tente de prendre la fuite dans le goût pour les automatismes.» Dans cette fuite en avant, il ne s’agirait plus dorénavant pour les humains de s’affirmer, suivant le voeu de Descartes, comme «maîtres et possesseurs de la nature» ? Au XVIIIe siècle, on voulait transformer l’homme en un dieu. Aujourd’hui, on est désabusé par rapport à cette possibilité. En effet, plus nous développons des technologies qui produisent de l’autonomie, plus nous nous assujettissons à ces technologies dont nous sommes les producteurs. Le couplage avec ces technologies produit un homme artificiel doté d’une autonomie qui nous dépossède, nous, hommes biologiques, des prérogatives qui étaient les nôtres.» (ref, Bienvenue dans le monde posthumain)

Ce qui m’intéresse, avec cet ouvrage, est que les auteurs ont consulté une vaste brochette de personnalités, pas seulement des philosophes, mais également des médecins, ethnologues, anthropologues, sociologues, informaticiens, chimistes, urbanistes, neuroscientifique, généticiens, économistes, psychologues, physiciens, ingénieurs, épistémologues, juristes, historiens, psychanalystes, théoriciens, futuristes, linguistes, essayistes, biologistes, physiologistes,

Monique Atlan et Roger-Pol Droit ont interrogé, aux quatre coins du monde, les personnalités suivantes:

Jean Claude Ameisen, Henri Atlan, Marc Augé, Zygmunt Bauman, Jean-Michel Besnier, Gérard Berry, Rémi Brague, Michael Braungart, Monique Canto-Sperber http://fr.wikipedia.org/wiki/Monique_Canto-Sperber , Manuel Castells http://fr.wikipedia.org/wiki/Manuel_Castells , Moran Cerf http://www.kcrw.com/etc/programs/uf/uf110909the_man_who_could_re , David Chalmers http://consc.net/chalmers/ , Georges Church http://en.wikipedia.org/wiki/George_Church , Daniel Cohen http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Cohen_(économiste) , Antonio Damasio http://fr.wikipedia.org/wiki/Antonio_Damasio , Stanislas Dehaene http://fr.wikipedia.org/wiki/Stanislas_Dehaene , Philippe Descola http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Descola , Freeman Dyson http://fr.wikipedia.org/wiki/Freeman_Dyson , Jean-Pierre Dupuy http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Dupuy , Bernard Edelman http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Edelman , Alain Ehrenberg http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Ehrenberg , René Frydman http://fr.wikipedia.org/wiki/René_Frydman , Francis Fukuyama http://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Fukuyama , Marcel Gauchet http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Gauchet , André Green http://fr.wikipedia.org/wiki/André_Green , Jürgen Habermas http://fr.wikipedia.org/wiki/Jürgen_Habermas , Georges Hansel http://ghansel.free.fr/ , François Hartog http://fr.wikipedia.org/wiki/François_Hartog , Françoise Héritier http://fr.wikipedia.org/wiki/Françoise_Héritier , Jean-Claude Heudin http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Heudin , Christian Jambet http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Jambet , Sudhir Kakar http://www.sudhirkakar.com/ , Étienne Klein http://fr.wikipedia.org/wiki/Étienne_Klein , Julia Kristeva http://www.kristeva.fr/parcours.html , Ray Kurzweil http://en.wikipedia.org/wiki/Ray_Kurzweil , Pierre-Marie Lledo http://www.colloque-afirne-uhj.org/colloques/intervenants/pierre-marie-lledo/ , Douglas Melton http://www.hsci.harvard.edu/node/723 , Jean-Claude Milner http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Milner , Marvin Minsky http://web.media.mit.edu/~minsky/ , Nicholas Negroponte http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicholas_Negroponte , Erik Orsenna http://www.erik-orsenna.com/erik_orsenna_qui.php , Corine Pelluchon http://fr.wikipedia.org/wiki/Corine_Pelluchon , Isabelle Quéval http://www.telerama.fr/monde/la-prodigieuse-revolution-du-corps-par-la-philosophe-isabelle-queval,32228.php , Joël de Rosnay http://fr.wikipedia.org/wiki/Joël_de_Rosnay , Amartya Sen http://fr.wikipedia.org/wiki/Amartya_Sen , Richard Sennett http://www.richardsennett.com/site/SENN/Templates/General.aspx?pageid=8 , Peter Sloterdijk http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Sloterdijk , Jean-Didier Vincent http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Didier_Vincent , Elie Wiesel http://fr.wikipedia.org/wiki/Elie_Wiesel  et Francis Wolff http://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Wolff_(philosophe) .

Il faudrait des semaines pour passer en revue les travaux de tous ces spécialistes.

Photo: David Chalmers

David Chalmers est directeur du Center for consciousness  http://consciousness.anu.edu.au de l’Australian National University. Je découvre ce centre, et m’efforcerai de comprendre en quoi consiste sa mission au cours des prochaines semaines, de même que de jeter un coup d’oeils à leurs travaux et publications.

Photo: Isabelle Quéval

Les travaux de la philosophe Isabelle Quéval attirent mon attention: «La prodigieuse révolution du corps», http://www.telerama.fr/monde/la-prodigieuse-revolution-du-corps-par-la-philosophe-isabelle-queval,32228.php  «Le corps n’est pas subi, il est créé, libéré des aléas de la nature» Elle parle d’un corps «augmenté» par notre utilisation d’Internet.

Par manque de temps, je ne suis pas en mesure de pointer d’autres gens de cette liste impressionnante de références.

Online directory on consciousness

An online directory of 7000+ papers on consciousness http://consc.net/online mostly by academic philosophers or scientists.

Online Directory on Consciousness 2

The best!

A collective consciousness can help development oGov projects

Michel,

Interesting thought!

Honestly, for me, the field of Philosophy has always been an unknown field and with a touch of mystery and curiosity.

It’s interesting to discuss about human consciousness, but is more interested to discuss about how technology (IT) is capable to create a supra-human consciousness, a collective consciousness, not individually.

This discussion is reminding me of the Matrix movie:)

Although, what attracts me even more is the idea that Lyne has been introduced: how the creation of this collective consciousness can help - sure do! - the development of projects oGov.

We’ll see how advance these issues.

Thanks for providing this philosophical view, I’m used to read only technical or political views.

Regards.

MarcG

Philosophy, IT and Matrix

Ideas behind Matrix the movie, are from philosophy. Many of its themes are philosophical topics. IT must be understood as philosophy in action and also a way to explore human minds, human behaviors and believes. don’t forget that Ted Nelson temps to create a perfect memory just like palaces of memory which are philosophical objects.

But when an IT engineers build a web, he/she uses to copy an internal/personal image of mind, of a Man. Its building is a model embodied into hardware and software, architecture, and so on.

When I propose a game, the game of a Man, when I say, please come and discribe the Man who is in your mind and write how this Man is able to work, to build an organization, a factory, how this Man may be in charge of these organizations … IT knowledge can be use for these descriptions.

As a philosopher I say that an complete model of humanity does exist but not now. And now we must create and link each others several models of Man and of his activity, the different ways a Man as a model use to build a particular civilization.

IT technologies are a way, not the only one and that is right for philosophy, cognitive sciences, human sciences, anatomy …

The “luminous Man” of Lyne and his universal consciousness is different form your “IT Man” and his universal consciousness and different from my Man who is the “Sensori-motricity Man”. Our three models linked together act more for humanity that a single one.

I hope than Edgeryder’s people come in the game and play because I think that OpGov will be a beeter way for government if we can build a blend model of humanity and consciousness, because OpGov will be a  representation of our different models ans each one will recognize his model in the OpGov.

But if we construct an OpGov from the hypothesis that it exist a perfect model of it without humanity, people will n’t recognize it. And w’ll fail.

That is my belief.

What was initially an intuition is slowly taking shape

Hey, Hello Marc! Glad to see you here! You deserve a special Edgeryders badge for bravery! Michel Filippi has been really helpful these past 2 months. He guides efforts to try to define a model of human, based on the weird experiences that a couple of human beings have.

Contrary to what we might think, there is little research in this field. Having the chance to discuss, via this think tank, with an experimental philosopher, I see this as a fantastic opportunity!

Swimming in the unknown and bending under the weight of many unanswered questions, yesterday, I took my courage in both hands, and I wrote to a distinguished professor of philosophy. I’m far from being a pro in philosophy… I contacted to the Director of the Center for consciousness, at the Australian National University. Such centers exist! Over the years, they built a directory of 7000 online papers on consciousness. I used their research tool to try to find papers on the topic that interests us for this experimental team project. I found only one paper, by Antoine Lutz, for which the results seem to have been inconclusive. So, I asked David Chalmers (the Director) if he could point me some research, and he (swiftly) replied that ‘he does not have any expertise in that area.’

Therefore, you can see, the discussions we have here are pretty on the edge!

What has been an intuition (for 2 years) - a vague outline of a model that could be applied to open government and many other areas of society -, gradually takes shape here, through discussion with Michel Filippi and the community of philosophers.

I felt alone in my corner, lost, not knowing what to think of physical experiences that affect me, finding no support among health professionals. Doctors, cardiologists, psychologists, psychiatrists, social therapists. I knocked at many doors, and found no one able to guide me. I have no intention to go to China or India, in a monastery down the side of the world, to become a monk, to understand what is happening to me! There must be other people like me. There are. And if they were more likely than we thought?

Through this online platform and access to a collective creation of knowledge, I learn, I discover. I may not have yet found the answers I seek, but I am able to identify where are the gray zones, which areas have never been explored, much like an explorer charting a map of a new world.

Photo: Bernard Werber

Which reminds me of a book, Les Thanatonautes, by Bernard Werber. The book deals with the search for afterlife. It could classify as philosophic science fiction (with a hint of fantasy), and takes the reader on a voyage to an unexplored continent, death. The characters in the novel use a map, when they return from each of their journeys, to illustrate what this continent looks like. In the end, they manage to identify, through a scientific process, that this continent is located in the black hole of our galaxy.

Instead of Thanatonautes, we are consciousness-tonautes. Bah, Edgeryders is a much better word!  I look forward to coming months. It’s great to be here…

IT are a major change…

Yes, I am becoming more convinced that the technology without humanity is useless.

It’s great, and it is necessary to support human activities in technology, it simplifies life. Always has been, from the time of the flint tools to current society with IT.

But always as a means to achieve the real goal: to improve the quality of life of people. The use of technology (flint, IT or whatever) is not objective, is only a means.

(Therefore, an initiative oGov devoid of humanity will not succeed.)

But now there is a significant turning point.

Current technologies, the IT, allowing the creation of a collective consciousness, that is, not only can improve the quality of life of people, they can go further and modify the definition of what we know as Humanity.

This is a major change, it can clearly affect the current vision of our future…

Regards,

MarcG

Toward a science of consciousness

Exactly what I’m hoping for! A science of consciousness! I would happily consult a consciousness doctor. These professionals do not really exist yet, but that will come.

The Center for consciousness (in Arizona) will have a 5-day Conference, called ‘Toward a science of consciousness’, April 9-15, 2012.

PLENARY SPEAKERS: Steven Laureys, Susan Balckmore, Daryl Bem, Leonard Mlodinow, Menas Kafatos, Deepak Chopra, Victor Lamme, Stuart Hameroff, Mélanie Boly, Ned Block, Cynthia Moss, Robert Kentridge, Hakwan Lau, George Mashour, Jesse Prinz, Biyu Jade He, David Rosenthal, Kevin O’Regan, Daniel Kish, Moshe Gur, Lore Thaler, Ronald Gruber, Eve Isham, Anthony Jack, Antonio Zadra, Peter Walling, Marcela Herdova, Philip Goff.

Photo: Deepak Chopra

Deepak Chopra’s keynote, on April 9, will be about the ‘Neuroscience of Enlightenment’.

Oh wow. I would love to attend this event. Hopefully, there will be some coverage available online.

Bliss consciousness

The forth (and last) step of the Kundalini awakening is called “ascension”. I must admit that every time I think it makes me frown. The part about fear of death really puzzles me…

I stumbled upon this text today, by Dr Deepak Chopra, about non-locality. With Michel Filippi, we discussed about Ervin Laszlo in another of my mission reports (Gratitude). This keynote by Chopra (May 18, 1991) beautifully renders concepts that are difficult to explain.

"No matter where you look you’ll never find the decision maker in the brain You’ll only find the execution of those decisions. The motor cortex, for example, in the brain, it’s that place that executes the commands. But where is the commander? You cannot find it. It’s not local. It’s everywhere or nowhere depending on your perspective. It’s everywhere and nowhere at the same time. And that’s who you are! That’s who you are. You’re everywhere and nowhere at the same time. You don’t have a local address.

And you’re not confined to your physical body either. The Rishi when he finally understands his from his own experience of immortality, he says, “When I’m in this state, I know for sure that my real state is this Bliss Consciousness. This bliss that follows me wherever I go. It’s closer to me than my body, and there is no past because what I’m seeking is so near, there is no room for a past. What I’m seeking is the one who’s doing the seeking. It’s closer to me than my body, closer to me than my mind. It follows me wherever I go And when I know this then I’m in bliss.”

This is not happiness. Happiness has reasons for it. You’re happy because of a reason. But when you’re happy for no reason whatsoever, then you’re in bliss When you’re grounded in this bliss then you recognize that you’re not in the body, the body is in you You’re not in the mind, the mind is in you. You’re not in this universe, the universe is in you. Body, mind, universe just happened to you because you find them interesting. That’s all.

This is ultimate Quantum Healing that gets rid once and for all of the maya of mortality, of the facade and superstition of materialism. When people get grounded in this experience then they lose all fear, including the fear of death."

The economics of human neurodiversity

Photo: Tyler Cowen.

Michel Filippi sent me today a neuroscientific paper about the economics of diversity, which argues that  ‘economic reasoning indicates that many neurodiverse individuals can be understood in terms other than pathologies or disorders.’ The paper by Tyler Cowen, from George Mason University, Department of Economics, is entitled ‘An economic and rational choice approach to the autism spectrum and human neurodiversity’. http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1975809

Tyler Cowen edits a blog about economy called Marginal Revolution.

This paper focuses on cases of autism. But we can see that the economic approach applied to autistic individuals can be extended to other neurodiverse individuals (such as the Kundalini individuals). As there are no studies yet about what the Kundalini people are better at, and what kind of jobs would suit them most, this paper can serve as a comparative reference?

There is even a chapter about ‘the happiness of autistics’. The kundalini are in a state of bliss. But nonetheless can be affected by unemployment…

From the chapter about the economic discrimination, ‘The segregation of autistics into categories, based on the labels of outside observers, may increase the overall earnings risk and job satisfaction risk associated with being autistic.’

Some excerpts:

Autistics therefore will have higher earning potential, relative to non-autistics, in a wealthier and larger economy. It is easier for them to find the specialized jobs which they excel at and easier to make a good living from those jobs. To put this in more concrete terms, it is on average easier for an autistic to be a highly specialized surgeon than to be a general practitioner. It is easier for an autistic to be a crop scientist rather than running a large farm, again relative to non-autistics. The economic insights of Adam Smith thus imply relative optimism about the future for many neurodiverse individuals, including autistics.

Note that as economic growth proceeds, the highest earners among autistics may not be the “mild” autistics but rather they may be the “extreme” autistics.

Neuroeconomics can start with what scientists already know about cross-sectional variation in human neurologies. That is, we can consider atypical individuals whose brains are already known to be different, as discovered through testing and diagnosis. We then consider the testable implications of these neurological differences.

Many neurodiverse individuals are treated badly or subject to discrimination or otherwise experience bad outcomes and there is room for improvement.

The common tendency of behavioral economics is to find a bias and assume it holds across all or most individuals. An alternative approach seeks to explain when the bias is present or not and that requires a focus on human diversity, including neurodiversity.

A cognitive profile approach defines autism in terms of how autistic brains process information and how those methods differ from the information processing of nonautistic brains. The outcomes will depend on how autistic cognitive profiles interact with varying environments.

Bombardement de particules électromagnétiques

J’ai sursauté en lisant cette nouvelle. La théorie de Dieter Broers est-elle en train de se matérialiser? Je m’attendais à ce que cela arrive plus tard dans l’année. Peut-être qu’il s’agit d’une première petite ‘secousse’ de bombardement électromagnétique et qu’il y en aura d’autres plus importantes encore d’ici à la fin de l’année. Cela me donne de l’espoir que le modèle d’Homme lumineux ne relève plus du domaine du rêve…

Oh la la! Comment mon corps va-t-il réagir à cette tempête électromagnétique? Mes oreilles sillent depuis près d’une semaine, parfois je n’entends presque plus rien tellement c’est fort.

Pourquoi ils ne parlent que des machines qui pourraient être perturbées.

Qu’est-ce que cela fera sur les êtres humains?

Maudite société du silence. &&?&&%?&  Il me semble que les gens devraient être au courant des probabilités, des choses vraiment très importantes qui pourraient les concerner.


Une forte éruption solaire pourrait perturber les réseaux électriques et de communication

RADIO-CANADA - Mise à jour le mercredi 7 mars 2012 à 20 h 36 HAE

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/science/2012/03/07/003-tempete-solaire-perturbations-terre.shtml?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

La plus forte éruption solaire en cinq ans entraînera à partir de jeudi sur la Terre un bombardement de particules électromagnétiques susceptibles de perturber les communications par satellite et les réseaux de distribution électriques.

Cette éruption de plasma solaire s’est produite mardi soir. Ses effets ne devraient pas se faire sentir sur notre planète avant jeudi matin, pour durer jusqu’à vendredi, selon les prévisions de l’Agence américaine des océans et de l’atmosphère (NOAA).

Cette tempête solaire, chargée de particules qui frapperont la Terre à une vitesse de 6,44 millions de km/h, peut potentiellement affecter la distribution d’électricité, les communications satellitaires et les GPS. Elle pourrait aussi contraindre des compagnies aériennes à changer leurs routes pour éviter les régions polaires et affecter les activités à bord de la Station spatiale internationale (SSI).

Un porte-parole de la NASA a indiqué à l’AFP que l’agence ne prenait aucune mesure particulière, car elle juge que l’équipage de la SSI n’est pas en danger.

« L’augmentation du nombre d’éruptions solaires [la dernière s’est produite le 23 janvier] est normale au regard des cycles d’activités du Soleil de onze années, qui, pour cette période devrait atteindre son maximum en 2013 », a expliqué la NASA.

Une telle intensification des éruptions solaires est plus fréquente alors que le Soleil achève un cycle d’activité minimum pour entamer une période beaucoup plus active.

Cette tempête solaire est probablement « l’une des plus puissantes depuis décembre 2006 », selon Joseph Kunches, expert de la météo spatiale à la NOAA.

Des aurores boréales plus colorées qu’à l’habitude pourraient aussi être observées, notamment en Asie centrale.

Will upcoming solar storms transform humankind?

Je scrute Internet et les nouvelles concernant les tempêtes solaires récentes. Il n’y a pas de lien dans les médias entre ces tempêtes et leurs effets sur l’être humain. Les journalistes se contentent de parler des réseaux électriques et autres possibles perturbations électromagnétiques, oubliant le fait que les corps biologiques sont des systèmes énergétiques.

La science a prouvé que les corps biologiques humains projettent leur propre champ magnétique. Les 60 trillions de cellules d’un organisme humain communiquent par l’intermédiaire de fréquences électromagnétiques. Les perturbations de l’énergie électromagnétique dans les cellules provoquent une altération du métabolisme cellulaire. C’est ainsi que se développent notamment les maladies.

La bioraisonnance électromagnétique, par exposition du corps humain à des pulsations de champs magnétiques de basse fréquence, parvient à des résultats positifs sur l’organisme, comme une accélération de la régénération métabolique cellulaire.

Le lien ne s’effectue pas, présentement, entre l’activité solaire, et ce que cela pourrait avoir comme effet sur la population humaine.

Non seulement la tempête prévue cette semaine a été plus forte que ce qui était prévu, mais d’autres tempêtes sont annoncées.

“Space weather forecasters say the solar storm appears to have become much stronger in recent hours. It is now the most potent solar storm since 2004. And more is coming. The US Government’s space weather prediction center says the same area of the sun erupted again on Thursday night, with a milder storm expected in the early hours of Sunday morning.” (Ref. Solar storm reveals sting in tail, March 10, 2012)

Les explosions électromatiques ayant eu lieu cette semaine ont touché le pôle nord de la Terre. Mais d’autres décharges sont prévues par les scientifiques, vers des régions situées plus au sud.

“The freight train has come and is still going by,” Kunches said. “Plasma and magnetic field have yet to strike Earth and could turn more southward.

Kunches said that NOAA expected the storm to continue over the next 24 hours and “linger into Friday” and “we stick by that prediction.

However, after that there could still be more solar flares and CMEs erupting from the same active region on the sun as the two that occurred on Tuesday. That active region, dubbed AR 1429, is anticipated to remain in direct view of the Earth for another five or six days, through next weekend, according to Kunches.

Until then, “further eruptions could be very problematic for us,” Kunches warned.

And even after that, there’s going to be more solar eruptions on the way. The Sun is currently approaching “solar maximum,” a period of intensified activity on its surface corresponding to an increased number of sunspots — dark magnetic bundles — that occurs roughly every 11 years. Scientists expect that the Sun will hit solar maximum in 2013 or 2014, with increased events in the run-up and immediately following. (Ref Solar flare geomagnetic storm not so bad, yet…, March 8, 2012)


Solar Revolution

     Dieter Broers, EVOLVER EDITIONS, September 2012

http://www.randomhouse.ca/catalog/display.pperl?isbn=9781583945049&view=print

ABOUT THIS BOOK: Does the sun have the power to transform humankind? In Solar Revolution, German biophysicist Dieter Broers makes a compelling case, pointing to a wealth of scientific evidence that shows a remarkable correlation between increases in solar activity and advances in our creative, mental, and spiritual abilities.

We are in the midst of a dramatic rise in solar disturbances, which have the ability to affect Earth in alarming ways, disrupting the geomagnetic field, knocking out entire power grids, and influencing the development of organisms and the ecology as a whole. Remarkably, solar activity is predicted to peak toward the end of 2012.

But Broers–who has for decades been studying the effect of electromagnetic fields on biological systems – sees the coming shift not as an apocalypse, but as the dawn of a new age. Drawing on research from a variety of scientific disciplines, Broers shows how this eruption of solar activity is a positive thing for humanity, that it is boosting our brain capacity and expanding our minds in ways we never imagined possible. Abilities now seen as extraordinary or supernatural–such as telepathy, extrasensory perception, and off-the-charts intelligence quotients–will become ordinary and natural … and may very well help us solve the mounting global crises we’re now facing.

Without a doubt, the way we think, feel, relate, communicate, and experience reality has been changing dramatically in recent years, and Broers affirms those changes will ultimately culminate in a new form of consciousness and harmony on Earth. Humankind is going through an evolutionary leap, says Broers, and the process has already begun.

 

Itzkak Bentov

Bon, étant donné que Edgeryders est à propos des expériences des participants, je rappelle — pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore compris, que JE FAIS L’EXPÉRIENCE DE L’ÉTAT PHYSIQUE DE CONSCIENCE, APPELÉ KUNDALINI. Je fais l’expérience de ceci dans la totalité de mon corps, et aussi de mon esprit. Il s’agit d’un processus psycho-physiologique. Et il y aurait une augmentation marquée de ce nombre de cas dans notre société.

Ceci étant rappelé, j’ai découvert récemment que vers la fin de son existence, l’ingénieur Itzhak Bentov a étudié le Kundalini dans une perspective d’ingénierie. Selon Bentov (en 1990), l’oscillation de 7,5 Hz du rythme muscle cardiaque induit des fréquences Hz mécaniques dans le cerveau, qui à son tour créent un équivalent de relance d’une boucle de courant. Les terminaisons nerveuses dans cette boucle correspondraient à la voie par laquelle le Kundalini s’élève dans le système nerveux.

Ce courant polariserait la partie du cerveau à travers laquelle il coulerait d’une façon homogène et efficace, libérant ainsi d’énormes quantités de stress de l’organisme. Le corps se comporterait ensuite comme une antenne de la fréquence 7,5 Hz, qui serait l’une des fréquences de résonance de l’ionosphère. En d’autres termes, cela permettrait alors de recueillir de l’information qui se trouve “dans les airs”. Cela pourrait expliquer des descriptions répétées de sens aiguisés, comme le résultat de la hausse de l’énergie Kundalini dans le corps humain.

Bentov a suggéré que les champs magnétiques autour de la tête pourraient permettre à un être humain de s’orienter par rapport à des fluctuations électromagnétiques planétaires et solaires d’une manière similaire à celle obtenue aujourd’hui par les pigeons et autres oiseaux migrateurs.

Cela pourrait expliquer le fait que des humains peuvent s’aligner sur l’intelligence universelle, et ainsi vivre en harmonie avec le plan de la nature. Par le biais du Kundalini, il deviendrait possible pour certaines personnes de voir dans l’avenir, ce qui pourrait s’avérer une capacité essentielle pour la survie, dans l’ère nucléaire actuelle. Cela pourrait permettre à l’humanité de se détourner des pièges et problématiques qui pourraient nuire à l’espèce humaine.

CECI N’EST PAS DE LA PURE THÉORIE, mais une expérience appliquée par une participante Edgeryders. Ce ne sont pas juste des mots non plus, étant donné que je collabore depuis deux mois avec l’Institute for Consciousness Research. J’édite présentement leur compte Twitter @ICRCanada. Je fournis tous les contenus pour les gazouillis émis par cet Institut, et je réponds aux questions des utilisateurs Twitter, qui s’intéressent à ces questions d’évolution de la conscience. Donc il y une action concrète effectuée par une participante Edgeryders, dans le but de comprendre quelle est la nature de ce processus, et ce que cela pourrait signifier pour les humains qui composent la société, et par conséquent, pour les structures qui organisent cette société (entreprises, organisations, et gouvernements).